L' Histoire en chansons
Le Directoire

Parisenchansons
Auteur : INCONNU Année : 1797

 

LE DIRECTOIRE

Analyse

Après six années de tourmente révolutionnaire, la France est épuisée.

Elle a certes réformé les institutions, et guillotiné le roi et la reine, mais s'en trouve t-elle mieux pour autant?

L'économie s'est effondrée, les disettes, conjoncturelles sous la royauté et dues aux mauvaises récoltes, deviennent endémiques sous la Révolution, en raison de la désorganisation de la société.

L'approvisionnement n'arrive plus. Toute une élite intellectuelle, scientifique, artistique, littéraire et militaire a disparu, exécutée pour "tiédeur révolutionnaire", ou émigrée pour sauver sa vie et sa famille.

Le Directoire est la forme de gouvernement adoptée par la Première République française, du 26 octobre 1795 (4 brumaire an IV) au 9 novembre 1799 (18 brumaire an VIII).

Il tire son nom des cinq Directeurs (Barras, La Réveillère-Lepaux, Reubell, Carnot et Le Tourneur) détenteurs du pouvoir exécutif. Mis en place à la suite de la Convention thermidorienne par des républicains modérés.

les cinq directeurs Directoire


Le régime, d'inspiration bourgeoise, est marqué par le rétablissement du suffrage censitaire qui sert à élire les deux chambres législatives, le Conseil des Cinq-Cents et le Conseil des Anciens.

Le régime est également marqué par un renouvellement annuel du tiers du corps législatif et d'un Directeur.

Durant ses quatre années d'existence, le Directoire est confronté à des poussées et complots royalistes, mais aussi jacobines, comme la Conjuration des Égaux qui survient en 1796.

Les élections annuelles sont également autant de désaveux pour l'exécutif, qui doit recourir à plusieurs reprises à des coups d’État pour ne pas mettre en danger le régime (notamment celui de fructidor an V, contre la majorité royaliste nouvellement élue).

Après quelques victoires contre les armées de l'Europe à qui la République avait déclaré la guerre, c'est le temps des défaites.

Le seul général d'envergure nationale,capable de remettre de l'ordre dans le pays, Napoléon Bonaparte, sera envoyé en 1798 loin de la France, en Egypte, là où il ne risquait pas de faire de l'ombre aux Directeurs.

La situation économique est chaotique, les moeurs se relâchent, le peuple est furieux et accuse avec raison la corruption du régime. Les insurrections menacent de renverser le pouvoir.

directoire couples
Il est plus que temps de rappeler de toute urgence Bonaparte, dont les talents d'administrateur et militaires sont connus, pour remettre de l'ordre et sauver le régime.
Le Directoire est l'objet de violentes critiques et il devient évident que la Constitution de l'an III doit être révisée.

En 1799, un révisionniste de la Constitution, Sieyès,
devient Directeur puis parvient à fomenter le coup d'État du 18 brumaire. Celui-ci met fin au Directoire et entraîne la formation du Consulat, dont la personnalité principale est Napoléon Bonaparte.

Culturellement, la période est marquée par un regain de popularité de la religion, si malmenée par les révolutionnaires, en dépit de mesures prises par le régime qui, pour sa part, tente de mettre en place sans grand succès une culture républicaine.

Dans la chanson, la montagne désigne le précédent gouvernement révolutionnaire, celui des Montagnards. Le nom de Vendôme qui est cité correspond au lieu du procès des babouvistes (partisans de Gracchus Baboeuf) en mai 1797.
Ce complot, dit "Conspiration des égaux" est considéré comme l'acte de naissance officieux du communisme.

Cité aussi le camp de Grenelle qui fut le théatre d'une tentative de fraternisation entre jacobins et soldats en septembre 1796.

Cet épisode dont le plan était connu de la police servit à accabler jacobins et babouvistes (30 exécutions ) et la chanson est donc dirigée contre le Directoire.
Les cinq Directeurs y sont comparés à cinq rois.
Selon les auteurs de cette chanson, les devises républicaines étaient malmenées (4è couplet).

Cromwell fut le seul dictateur républicain de l'histoire anglaise, au 17è siècle. Machiavel un humaniste italien de la fin du 15è siècle et du début du 16è, dont la pensée cynique a donné le mot machiavélisme à la langue française.

Au delà du pamphlet politique, et si la critique du Directoire est souvent justifiée, elle est plutôt malvenue de la part de révolutionnaires ayant divisé les Français
pendant six ans, engendré la Terreur et causé le génocide Vendéen.

Les droits sont possédés par leurs auteurs respectifs.