L' Histoire en chansons
La tour prends garde

Parisenchansons
Auteur : Anonyme Année : 1523

 

La tour prends garde

Analyse

Le roi de France, François 1er, avait passé une alliance de revers avec l’ennemi héréditaire musulman Soliman le Magnifique, dans le but de contrer les visées hégémoniques de Charles Quint. En effet le roi d’Espagne, Empereur d’Allemagne et flamand d’origine dominait l’Europe à cette époque. Ses armées encerclaient la France et la menaçaient de disparition. Au nord, les Flandres et la Hollande, à l’Est les états allemands des Habsbourg, au Sud l’Italie et Naples, et l’Espagne au-delà des Pyrénées.

En 1523, le Connétable de Bourbon, irrité par les persécutions de Louise de Savoie, mère de François 1er, et du chevalier Deprat, trahissait la cause française. Une nuit, déguisé en valet, son cheval ferré à rebours pour perdre sa trace, il avait franchi le Rhône et « passé les Allemagnes » pour rejoindre le camp de Charles Quint.

tourprendsgarde1

Devenu aventurier et chef de bande, le Connétable était adoré de ses soldats, qu’il laissait piller et à qui il donnait sa vaisselle, ses bijoux et son propre argent. « Maintenant, disait-il, je suis un pauvre chevalier et n’ai pas un sol de plus que vous. ». Aussi courageux que Bayard, vêtu de blanc pour mieux être vu et reconnu, il mourut d’un coup d’arquebuse sur le champ de bataille. 

Tel est l’homme que célèbre la présente chanson, sans que le sens précis n’ait jamais pu être éclairci, ni son compositeur connu.

 

 

tourprendsgarde2

Les droits sont possédés par leurs auteurs respectifs.