Anecdotes
Anecdotes 8è arrondissement

08/0001 Hugo oublié !

Sur l'Arc de Triomphe sont gravés les noms des généraux les plus célèbres des guerres de la Révolution et de l'Empire. Et pourtant, le Général Hugo, le père de Victor, a été oublié! Alors que Turreau, le boucher de la Vendée, y figure. Drôle d'histoire, non?

08/0002 Un pèlerinage pour prier une femme, mais pas une sainte

Place de la Concorde, il y a 8 statues monumentales de femmes, datant de 1838, représentant les principales villes de France: Lille, Strasbourg, Nantes, Bordeaux, Marseille, Lyon, Brest et Rouen. Elles sont réparties conformément à leur position géographique sur la carte de France. Entre 1870 et 1914, des pèlerinages eurent lieu chaque année devant la statue de Strasbourg, alors occupée par les Allemands.

08/0003 Une place débaptisée

La place de la Concorde s'appela place Louis XV de 1748 à 1792, avant d'être rebaptisée par les révolutionnaires en place de la Révolution, elle fut rebaptisée place Louis XVI de 1826 à 1828, puis prit son nom actuel. On peut encore voir l'ancienne plaque de rue "Place Louis XVI" à l'angle de la rue Boissy d'Anglas et de la Place de la Concorde. Cherchez bien !

08/0004 Une rue en or

Au 281 rue St Honoré, vous pourrez asmirer une superbe plaque de rue gravée et peinte à l'or: "Rue St Honoré". 

08/0005 Un charlatan qui avait le sens des affaires

Au 14 rue de Berne, officia "Le Fakir Birman", jusque dans les années 50. Il fut l'inventeur des thèmes astrologiques quotidiens.  Il inspira Maurice Chevalier, Ray Ventura et ses collégiens, et surtout Pierre Dac, dans son fameux sketch "Le Fakir". Il fut l'un des clous de l'Exposition Universelle de 1937. En 7 années de pleine activité, il fut consulté par une Française sur 40 ! Il disait volontiers en confidence: "Tous les matins, en me levant, j'ouvre mes fenêtres, je respire à pleins poumons, et pendant la journée je revends à petite dose ce que j'ai respiré: du vent".

08/0006 Un gastronome improbable

A l'emplacement actuel de l'Ambassade des Etats-Unis, au 3/5 rue Boissy d'Anglas (anciennement rue de la Bonne Morue), vécut Alexandre Balthazar Grimod de la Reynière. Ce nom ne vous dit peut-être rien, mais sachez qu'il fut célèbre en son temps pour avoir écrit "L'Almanach des Gourmands et des Belles", le premier guide gastronomique au monde. Ah ! Petit détail: ses doigts étant atrophiés depuis sa naissance; un orfèvre les remplaça par des crochets.

08/0007 Une Exposition Universelle incroyable !

Cours la Reine était installé l'Aquarium de l'Exposition Universelle de 1900. 11 bacs contenaient l'ensemble de l'Aquarium. Dans l'un d'eux, on pouvait admirer les pêcheurs de perles qui plongeaient; dans un autre, un bateau naufragé, et des scaphandriers qui remontaient la cargaison du vaisseau perdu.
Au n°40, vous pourrez admirer une superbe réalisation Art nouveau. Ce fut l'hôtel particulier du maître-verrier René Lalique.