Accueil
Anecdotes 14è arrondissement

 

14/0001 Le Méridien de Paris

Dans le Parc Montsouris, Boulevard Jourdan, il existe un monument nommé "Mire du Sud", qui matérialise le passage du Méridien de Paris. Sous la ligne "du règne de..." figurait Napoléon 1er, dont le nom fut martelé par les ouvriers de Louis XVIII à la Restauration.

14/0002 Pauvre Arago !

Boulevard Arago, une statue du célèbre astronome surmontait le piédestal, vide de nos jours. Son effigie en bronze fut réquisitionnée par les Allemands en 1941, au titre de la participation à l'effort de guerre. Triste destin pour un tel génie...Tout près de la Place Denfert-Rochereau, dans le square Jacques Antoine, les statues de Raspail et de Ludovic Trarieux connurent le même sort.
Et pour compléter le tableau, mais dans un autre ordre d'idées, à l'angle du Boulevard Arago et de la rue de la Santé, trône la dernière vespasienne parisienne !

14/0003 Un hospice pour les filles-mères

Au 74, Avenue Denfert-Rochereau se trouvait l'hospice St Vincent de Paul. De 1811 à 1882, de nombreuses "mères honteuses" vinrent y déposer leurs enfants illégitimes.

14/0004 Le plus célèbre des douaniers a deux rues à son nom !

La rue du Douanier fut habitée par des peintres (Foujita, Derain, Braque), qui la baptisèrent du nom du Douanier Rousseau. En 1927, la Municipalité ratifia leur choix et dénommèrent l'impasse "Rue du Douanier". Mais il faut croire que les conseillers municipaux ont oublié cette anecdote, car ils ont baptisé en 1949 une autre rue toute proche, Rue du Douanier Rousseau.

14/0005 Où était entreposée la guillotine ?

Au 81 rue St Jacques, dans une remise appartenant au bourreau. De 1836 à 1851, les exécutions avaient lieu sur la Place St Jacques. C'est là que Lacenaire perdit la tête, le 9 janvier 1836.

14/0006 Une rue pavée à l'ancienne

Rue des Thermopyles, vous foulerez une des dernières rues pavées de Paris, inchangée depuis l'origine.

14/0007 Un témoignage de l'Expo

4, Passage Montbrun, admirez les studios d'artistes édifiés en brique, fer et verre, à partir des matériaux récupérés des Pavillons Internationaux détruits après l'Exposition Universelle de 1900.

14/0008 Le château d'eau de Paris

11, rue de la Tombe Issoire, on voit très bien le pavillon principal surplombant les réservoirs (dans les tumulus) qui recueillent depuis 1876 les eaux du Loing et d'autres rivières. 200 000m3 d'eau sont stockés ici et approvisionnent Paris en eau potable.

14/0009 Un immeuble extraordinaire

L'extraordinaire immeuble du 31 rue Campagne Première est dû à l'architecte Arfvidson, qui y avait imaginé dès 1911 les premiers duplex pour artistes, éclairés par de grandes baies, pourvus du chauffage central à la vapeur et...du téléphone ! Le célèbre photographe américain Man Ray y vécut avec son modèle, Kiki de Montparnasse, jusqu'en 1937.

LAISSEZ-VOUS TENTER PAR DES BALADES NUMÉRIQUES
 

Depuis votre téléphone mobile ou votre tablette, jouez en famille ou entre amis à redécouvrir Paris de manière ludique, grâce à mon partenaire numérique Foxie !

- durée : 2 à 3 heures selon votre rythme,

- accessible à tous, même les enfants,

- bénéficiez des dernières technologies numériques : par exemple la motion capture (technologie permettant de rendre « vivants » des éléments de décor, telles des statues)

 

GooglePLay 300x100C'est par ici !APP STORE

SOYEZ LES PREMIERS
INFORMÉS

 

 

 

Restez informés des dernières nouveautés et balades de Paris le nez en l'air !