Accueil
Anecdotes 7è arrondissement

07/0001 D'une rive à l'autre

La rue du Bac trouve l'origine de son nom dans le bac payant, qui existait jusqu'au 16è siècle, et qui reliait le Louvre au Boulevard St Germain.

07/0002 Des fleurs effacées

Dans la cour d'honneur de l'Ecole Militaire, sur le fronton du bâtiment de gauche, on voit nettement sur l'écusson encadré de deux angelots, que les trois fleurs de lys, symboles du pouvoir royal, ont été grattées par les révolutionnaires de 1789.

07/0003 Des souvenirs allemands

Au 231 Boulevard St Germain, on voit encore les impacts des projectiles lancés par les avions allemands sur Paris en 1918. Ils ont été recouverts de pansements, mais on devine encore  les nombreuses blessures occasionnées à l'immeuble.

07/0004 Il ne porte plus sa croix !

26, rue de Lille, au-dessus du porche d'entrée de l'ancien Couvent des Théatins, l'ange arborait une croix de St Nicolas, qui a été détruite (une de plus...) à la Révolution. Aujourd'hui, il ne porte plus rien.

07/0005 Qui est ce coco enterré dans le Ministère ?

Au 80, rue de Lille, dans l'Hôtel de Seignelay, qui abrite le Ministère du Commerce Extérieur, vous découvrirez dans le jardin, sur la pelouse, une petite pierre tombale carrée. Il s'agit de celle du chien de Marie-Antoinette, Coco.

07/0006 Un jeu de mots caché

Lorsque vous êtes dans la Cour d'honneur des Invalides, regardez bien l'une des lucarnes (la 5ème de celles qui s'alignent au sommet de la travée centrale, près de l'église). Vous y verrez un loup dont les pattes tiennent l'oeil de boeuf. C'est une allusion claire, sous forme de jeu de mots, à Louvois (loup voit), le fondateur des Invalides et célèbre ministre de la Guerre de Louis XIV.

07/0007 4 villages en échange d'un Hôtel !

Le magnifique Hôtel de Salm, 9 quai Anatole France, fut construit par Frédéric III, Rheingrave de Salmkrybourg. Il s'ennuyait tellement dans ses Etats qu'il fit construire à Paris, ville de tous les plaisirs, cette résidence, peu de temps avant la Révolution. Celle-ci lui coûta si cher qu'il dût mettre aux enchères 4 villages perdus qu'il possédait dans les montagnes vosgiennes.

07/0008 Des voitures sur un mur...

La grille du 46 avenue de Breteuil est ornée d'un "M", reproduit plusieurs fois. Cela pourrait être insignifiant, sauf si l'on sait qu'il s'agit des anciens bureaux parisiens ...de Michelin.

07/0009 Gainsbarre

Au 5 bis, rue de Verneuil, des fresques taggées rendent hommage à Serge Gainsbourg, l'homme à la tête de chou (1928-1991), qui avait élu domicile en ce lieu. Il connut la célébrité en 1958, avec son célèbre "Poinçonneur des Lilas".

07/0010 Une salle de répétition luxueuse

Le Théâtre Récamier, au 3 de la rue du même nom, a été construit entre 1908 et 1909 pour accueillir la Ligue Française de l'Enseignement, fondée en 1866 par Jean Macé. Il abrita ensuite le théâtre, qui fait aujourd'hui office de salle de répétitions pour les acteurs de la Comédie Française.

LAISSEZ-VOUS TENTER PAR DES BALADES NUMÉRIQUES
 

Depuis votre téléphone mobile ou votre tablette, jouez en famille ou entre amis à redécouvrir Paris de manière ludique, grâce à mon partenaire numérique Foxie !

- durée : 2 à 3 heures selon votre rythme,

- accessible à tous, même les enfants,

- bénéficiez des dernières technologies numériques : par exemple la motion capture (technologie permettant de rendre « vivants » des éléments de décor, telles des statues)

 

GooglePLay 300x100C'est par ici !APP STORE

SOYEZ LES PREMIERS
INFORMÉS

 

 

 

Restez informés des dernières nouveautés et balades de Paris le nez en l'air !