Accueil
Anecdotes 2è arrondissement

 

02/0001 Un lieu de sinistre mémoire

1, Place des Petits Pères, se trouvait le Commissariat aux Questions Juives, sous le Gouvernement de Vichy, en 1941. C'est ici qu'étaient tenus les fichiers qui servaient aux déportations, notamment lors de la rafle du Vel d'Hiv, les 16 et 17 juillet 1942. 

02/0002 La rue inhabitée

La rue des Degrés, qui ne mesure que 5m75 de long, est la plus courte de Paris. Il n'y a pas de numéros...elle est donc inhabitée.
En fait, c'est un escalier reliant les rues de Cléry et Beauregard.

02/0003 Un nez à faire pâlir Cléopâtre de jalousie

Au 2, place du Caire, sur la façade, observez bien: parmi les hiéroglyphes, se trouve un profil d'homme nanti d'un nez démesuré, celui d'un certain Bouginier. C'était un peintre, qui fréquentait l'atelier de Gros. Connu pour son mauvais caractère, il fut caricaturé par ses camarades, et son appendice nasal plus important que la moyenne fut crayonné par eux sur tous les murs de Paris, et logiquement reproduit sur cette façade. Des tags, en quelque sorte...

02/0004 Un nain célèbre

Au 2 Boulevard des Capucines s'élevait le Théâtre du Vaudeville. On y applaudissait le nain Tom Pouce, découvert par Barnum aux Etats-Unis. Il fut tellement célèbre et adulé qu'il fut présenté à la reine Victoria, ainsi qu'à Louis-Philippe. Habillé "à la Française", poudré, assis dans un carrosse à sa taille tiré par des poneys, il "louait" ses services pour 200F la soirée.

02/0005 Une maison close très bien fréquentée...

Jusqu'à sa fermeture légale en 1946, se trouvait au 12 de la rue Chabanais, l'une des plus célèbres maisons closes de l'époque: le Chabanais. Ministres, Présidents du Conseil, et même la plupart des têtes couronnées d'Europe étaient des clients assidus. Il est vrai que le luxe de cette maison était inouï: une chambre Louis XVI voisinait avec un salon pompéien, une chambre japonaise avec une chambre mauresque...Sur les murs étaient accrochés des tableaux de Toulouse-Lautrec !
Les escapades de ces messieurs étaient bien entendu gardées secrètes; une simple mention dans leur agenda "Visite au Président du Sénat" était suffisante pour les retrouver facilement en cas d'urgence diplomatique...

02/0006 Qui a tué Jaurès?

Au coin de la rue du Croissant et de la rue Montmartre, se situait le Café du Croissant. C'est là que, le 31 juillet 1914, Raoul Villain assassina Jaurès. L'apôtre de la paix disparut la veille de la déclaration de guerre de la France à l'Allemagne. 

02/0007 D'où la rue Vide-Gousset tire t-elle son nom?

Des nombreux vols à la tire qui s'y perpétuaient. Un gousset était une sorte de petite bourse, qui contenait de l'argent. Paris était alors une ville très mal famée, où les vols et les crimes de toute sorte étaient monnaie courante. La maréchaussée faisait son devoir, mais le mal était endémique. 

02/0008 L'ancêtre du cinéma

Le Passage des Panoramas doit son nom et son succès d'antan à 2 énormes rotondes, dans lesquelles étaient exposées d'immenses toiles panoramiques peintes, représentant les grandes villes du monde. En ces temps où l'on n'avait du monde que des informations parcellaires, toute représentation imagée était fort appréciée, et le public s'y bousculait. L'apparition des lanternes magiques, puis du cinéma leur fit perdre leur attrait, et elles disparurent quelques années plus tard. Mais elles avaient tellement marqué l'esprit des Parisiens de l'époque, que leur nom est resté attaché à ce passage.

02/0009 Un (café-)théâtre bien caché !

Au 6 de la rue Bachaumont, percée en 1899, se trouvait l'ancien passage du Saumon. Une salle de bal, l'Athénée Central, sera transformée en théâtre Molière en 1833. C'est là que la célèbre tragédienne Rachel fit ses débuts à 13 ans. La quasi-totalité de cet édifice fut démolie en 1899, mais on peut encore apercevoir, côté cour, certains vestiges comme ces colonnes engagées à chapiteaux corinthiens, ainsi que ces très originales façades en bois sculpté imitant des rideaux aux fenêtres.

LAISSEZ-VOUS TENTER PAR DES BALADES NUMÉRIQUES
 

Depuis votre téléphone mobile ou votre tablette, jouez en famille ou entre amis à redécouvrir Paris de manière ludique, grâce à mon partenaire numérique Foxie !

- durée : 2 à 3 heures selon votre rythme,

- accessible à tous, même les enfants,

- bénéficiez des dernières technologies numériques : par exemple la motion capture (technologie permettant de rendre « vivants » des éléments de décor, telles des statues)

 

GooglePLay 300x100C'est par ici !APP STORE

SOYEZ LES PREMIERS
INFORMÉS

 

 

 

Restez informés des dernières nouveautés et balades de Paris le nez en l'air !