Actualités
Actualités
Le Cardinal en son palais

Écrit le mardi 9 janvier 2018 09:26

mardi, 09 janvier 2018 09:26

Le Cardinal en son palais

Le Cardinal en son palais

(Galerie des Proues, Palais-Royal 75001)



En 1624, Richelieu acquiert dans le faubourg St Honoré, tout près du Louvre, l'hôtel de la célèbre marquise de Rambouillet ainsi que des terrains voisins. Ceux-ci seront englobés dans la ville à partir de 1630 par la construction d'une nouvelle enceinte, dite de Louis XIII.
C'est la naissance du quartier Richelieu et le début de l'extension de la capitale vers l'ouest. De 1625 à 1630, Jacques le Mercier y édifie le Palais-Cardinal, ancêtre embryonnaire du Palais-Royal.

L'hôtel formait un double quadrilatère autour de deux vastes cours, prolongé par un grand jardin. il n'en subsiste que les dispositions générales et les trophées sculptés de la Galerie des Proues, dans la galerie orientale de la seconde cour. Collectionneur et mécène, Richelieu y avait accumulé des oeuvres d'art, dont vingt-cinq portarits de Philippe de Champaigne et Simon Vouet, aujourd'hui dispersés, fleurons de la célèbre galerie des Hommes illustres. Et à l'étage de l'aile orientale de la première cour était aménagée une grande salle de spectacle, exceptionnelle à une époque où les théâtres permanents étaient rares, et où l'on se contentait souvent d'une simple estrade. C'est le berceau du Théâtre Français. Le Cid de Corneille y fut donné en 1636. 

En 1636, Richelieu légua son palais au roi et à ses descendants. Peut-être pour prévenir la jalousie que risquait de provoquer chez Louis XIII ce déploiement de richesses, et certainement pour fixer le centre du pouvoir en un lieu qu'il avait conçu. Mais le Palais-Royal resta un lieu annexe du pouvoir: Anne d'Autriche y exerça la régence de 1643 à 1661. Le palais fut alors rebaptisé Palais-Royal. En réalité, le Palais-Royal n'avait jamais hébergé aucun roi.

Après la mort de Louis XIV, Philippe d'Orléans exerça la régence de 1715 à 1723.

Connectez-vous pour commenter